top of page
  • Photo du rédacteurcharles-henri d'Orliac

Büma Restaurant - 06000 - Nice



On ne s'y trompera pas …


Parfois on hésite à franchir certains seuils de tables qui n'engagent pas franchement et puis, d'autres fois, il en est certaines pour lesquelles on se sentira poussé à une audace qui nous surprendra comme si c'était presque une évidence, et bien voulez-vous que je vous dise, c'est un peu ce qui me sera arrivé avec le Büma la table de Brandon Mammoliti et Elodie Boudier, le binôme qui drive ce petit espace d'une quarantaine de mètres carrés à la façade vert anisé, terrasse ensoleillée et encadrée, située à deux pas de la Place Grimaldi et de la rue de la Liberté, un lieu qui respire bon le cocooning et le chaleureux certes tout de simplicité mais où l'on aura cette sensation que l'essentiel est dans l'assiette et l'on ne s'y trompera pas !

C'est le chef Moussa qui mènera la « danse » en un ballet de fraîcheur des produits sélectionnés par Brandon auprès de petits producteurs locaux et d'un indéniable savoir-faire qui se remarquera au premier coup d'oeil.

Ici, la fraîcheur n'aura pas de prix, à ce point que l'ardoise prévoyant ce jour-là notamment du Lieu noir, le poissonnier n'ayant pas livré à l'heure dite et prévue, Brandon s'en verra tout retourné se voyant contraint de l'annoncer auprès de la clientèle d'habitués qui viendra chez lui en toute confiance, mis à part les pâtes, le poulet travaillé et décliné, les salades et les tartares, les plats à base de produits de la mer seront « écartés ».

Ceci dit, avouons-le franchement, cela suffira largement à mon bonheur et je ne tiendrais pas rigueur à Brandon de cette « incidence » de livraison dont il ne pourra nullement être tenu pour responsable.

Le tartare de bœuf à l'Italienne du chef Moussa, environ 200gr, ses frites maison, se laissera déguster non sans une certaine satisfaction.

Côté desserts, c'est la brioche perdue que Brandon m'engagera à « tester », la spécialité du chef, un modèle fort justement élaboré avec pomme caramélisée, pas assez à mon goût je l'avoue, et son coulis de caramel beurre salé, une jolie réussite en fait …

Tarifs à l'ardoise :


Plats de 16 à 25 €.


Büma Restaurant

4 - rue Grimaldi

06000 - Nice

Tel : 04 97 08 07 10

Note : 13,5/20

11 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page