top of page
  • Photo du rédacteurcharles-henri d'Orliac

La Plage Blanche Restaurant - 06590 Théoule-sur-Mer

Elever ses vibrations …


La Plage blanche ne fera certes pas exception à la vogue du « desk » à l'entrée mais ici, comme par miracle, il n'aura pas ce côté « gare de triage » que l'on peut retrouver chez certains.

Le service voiturier ne manquera pas à l'appel non plus, ceci dit ce sera pas du luxe surtout le week-end lorsque vous aurez tourné à trois ou quatre reprises entre le centre de Théoule et le parking jouxtant la plage sans le moindre résultat, à ce stade l'angoisse vous gagnera et le « desk » du voiturier (pour un parking de 30 places pas plus) vous apparaîtra telle une bouée de sauvetage au cœur de la tempête, vous lui tendrez les clés de votre « carrosse » avec un évident soulagement.

Yoann Lejeune, le directeur, l'amabilité faite homme, n'hésitera pas à s'investir corps et âme pour ses convives à peine le seuil franchi, même si certains en abuseront quelque peu, des convives qui en ce dimanche de Juillet se seront passés le mot pour « envahir » l'espace et prendre d'assaut toutes les tables disponibles, voire même celles destinées à l'heure de l'apéritif.

Dés lors, ma solitude en bandoulière, et ma table avec vue à 180° sur le sable et les flots, je serai finalement l' « esseulé » du jour et, pour tout vous dire, je n'en serai nullement meurtri, c'est là mon quotidien depuis un peu plus d'un an et demi, rupture oblige …

Mais aujourd'hui, « haut les cœurs », ne nous laissons pas gagner par la nostalgie si ce n'est la mélancolie, le lieu ne s'y prête nullement, c'est bien au contraire l'occasion de soigner ses blessures et de voire la vie sous en angle un peu plus optimiste.

Un +32° planera au-dessus de Théoule et pourtant cela ne semblera pas impacter qui que ce soit, les cocktails défileront devant moi pour rejoindre leurs « commanditaires » c'est dire que ma table sera stratégiquement positionnée, une légère brise s'engouffrera alors dans l'espace comme si elle avait du avoir (un peu) pitié de nous.

La tapenade, ses carrés de Foccacia tiède, en ramequin d'olivier, fera le bonheur de mes papilles, un Apérol Spritz préparé par Viktor le barman et me voilà en condition pour assimiler un tartare saumon, coriandre, citron vert, concombre et guacamole conçu par le chef Nicolas Bouchen qui s'imposera de facto avec cette humilité qui lui sied si bien dés lors qu'il n'est pas « torturé » par un chef en mal d'expression, ici ce sera un vrai bonheur !

Toutefois, et ce de manière totalement inattendue, je calerai face ne serait-ce qu'à l'idée de déguster « mon » loup de Méditerranée, une sorte de « trop plein » du certainement à l'accumulation de déjeuners-test 7j/7 dont je ne renierai cependant pas le principe.

Résultat, je me verrai contraint d'annuler la commande et rien que cela m'allégera quelque peu.

Je me serai ainsi réservé une « porte de sortie » honorable pour l'instant que je préfère celui des douceurs, c'est la Tropézienne conseillée par Yoann et concoctée par la pâtissière de la maison, Carla Mounez, pour laquelle je me dévouerai sans réticence les arguments développés par ce directeur hors norme m'ayant quelque part convaincus.

La gourmandise ne reste-t-elle pas un défaut « acceptable » ?

Tarifs à la carte :

  • Entrées de 16 à 21 €

  • plats de 25 à 42 €

  • desserts à partager de 28 à 34 €, en solitaire de 12 à 14 €.


La Plage Blanche Restaurant

Promenade de la Darse

06590 - Théoule-sur-Mer

Tel : 06 01 58 32 07

Note : 14,5/20


69 vues0 commentaire

Comments


bottom of page