top of page
  • Photo du rédacteurcharles-henri d'Orliac

Le Glouphile - Cave à Dégustation Bar à vins - 06300 - Nice


La convivialité faite homme …


Vivre une expérience où les sens seront mis en émoi c'est bien au Glouphile de Romain Delacretaz que vous la vivrez à deux pas du Quai des deux Emmanuel et au pied du Mont Boron, pas de quoi déprimer en vérité sachant qu'ici c'est ambiance vin à « tous les étages » que ce soit en terrasse (abritée) avec sol ensablé, ses guirlandes lumineuses style guinguette ou en salle version bistrot de quartier, son ardoise géante, ses guéridons hauts,...

...et, côté unique du lieu, sa cave à température « isolée » derrière une baie vitrée pour les dégustations entre amis ou en amoureux, une cave de 20000 bouteilles, déclinées sur 2700 références différentes, totalement initiée par Romain il y a près de cinq années, un « trésor » qu'il aura destiné à une clientèle de connaisseurs et d'épicuriens quasi patentés !

Il faut bien savoir que le propre grand-père de Romain, Georges Delacretaz, était responsable des abattoirs de Lyon et que si les « chiens ne font pas des chats », dans cette famille-là il était logique, si ce n'est prédestiné, que notre caviste préféré ait été touché par la fibre carnassière et cette appétence pour les produits de grande qualité voire de fort belle origine.

Le plateau de fromages, le saucisson ou chorizo de Léon ou Bellota, le Pata Negra Bellota, le jambon spécial Morcon (en petit, grand ou noble défilé), la côte de bœuf maturée désossée d'environ 1,2 kg, la côte de cochon Ibérique nourrie aux glands, d'environ 600 gr, ou, côté mer, les rillettes de sardine, de bonite, de maquereau ou le Pata Negra de la mer (en saison), proposés à l'ardoise, n'auront aucun secret pour Romain qui connaîtra son sujet sur le bout des doigts …

Mais notre caviste préféré qui aura grandi chez Gabriel Paillasson à Lyon, la convivialité faite homme, ce bon vivant qui vous ouvre sa porte comme il vous accueillerait chez lui, ne tarit pas d'éloges pour ses petits producteurs locaux, ou pas, qui lui apportent leur concours comme un gage d'authenticité et de qualité, citrons de Menton, légumes de Tanneron, et cèpes issus de la Meuse (40 kg arrivent dans les prochains jours, précisera Romain) et de la Haute-Loire, de chez Régis Marcon le chef triplement « étoilé » plus exactement.

« Ici, la viande on sait la travailler, une viande maturée 90 jours directement dans les abattoirs sur carcasse, une viande révélant un goût de noisette et taillée sur os au fil des commandes passées », m'avouera, non sans une certaine fierté, Romain qui ne pourra s'empêcher d'évoquer là la fleur de sel qui va avec, comme le café d'exception préparé avec une eau filtrée ou même sa productrice de piment d'Espelette (5 kg par an), Sylvie à Ainoha.

Mais Romain n'en restera pas là et d'insister sur les mets préparés : « nos ris de veau ne sont pas blanchis pour garantir l'excellence, mais épluchés à cru, coupés en fines lamelles et déglacés au citron de Menton, une méthode utilisée par les chefs le plus souvent triplement étoilés ».

Ceci dit, pris par un irrémédiable envie de vous le révéler, Romain vous mettra les papilles en ébullition avec sa Ventrèche de thon snackée, sa mozzarella issue du sud de Naples, « la meilleure du monde » lancera-t-il, ou ces pâtes incomparables originaires du Vésuve si ce n'est le babamisu, une spécialité « Made in Glouphile » pour fondre de plaisir.

Décidément, Romain Delacretaz, c'est l'assurance d'une convivialité hors norme pour passer une soirée inoubliable les pieds dans le sable ou en cave tempérée et tamisée …

Ouvert de 18h à 0h30, du Jeudi au Lundi, fermé les Mardi et Mercredi.



Le Glouphile Cave à Dégustation Bar à vins

41 - Boulevard Stalingrad

06300 - Nice

Tel : 09 82 28 71 85

114 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page