top of page
  • Photo du rédacteurcharles-henri d'Orliac

Le Tilleul Restaurant - 06570 Saint-Paul-de-Vence

Le maître d'œuvre incontesté …


Notre arrivée sur Saint Paul de Vence se verra marquée par la présence d'une concentration de véhicules anciens, de « vieilles dames » au pedigree long comme le bras, alignées en rang serré côté Colombe d'Or et sur le boulodrome face au Café de la Place, de quoi attirer là tout ce qui se fait en amateurs de Ferrari, Lamborghini, Aston-Martin, Corvette, Porsche et autres Alfa issues d'une époque où l'on prenait le temps de vivre et de flâner au volant de l'un de ces bolides non stéréotypés conçus pour durer.

Je n'aurai malheureusement pas le temps de m'attarder sur ces merveilles de mécaniques sachant que nous aurons été retardés et que 13h étaient déjà bien révolues, l'exactitude me caractérisant le plus souvent force sera de constater que j'aurais tendance à respecter cet immuable principe.

La porte nord de la rue Grande à peine franchie il suffira de quelques enjambées pour atteindre la terrasse du Tilleul, une table nappée nous tendra les bras à l'autre bout d'un espace bondé mais au niveau sonore totalement respecté, la sérénité sera donc (relativement) de mise.

Je serai venu là à titre exceptionnel avec mon fils qui ne pourra que se ranger à mon avis (sans y être le moins du monde forcé), le lieu procurera cette sensation de zénitude que l'on ne retrouve que trop rarement, ici point de luxe ostentatoire mais une ambiance feutrée.

En fait, pour tout vous avouer, c'est ce charme discret qui me séduira outre un service bien « huilé » qui ne fera pas, loin s'en faut, dans l'obséquiosité. #SaintPaulDeVence

Un Apérol Spritz et un amuse-bouche céleri-poire et pain d'épices plus tard et me voilà en train de succomber à un foie gras de canard issu de la ferme Saint Orens, un mi-cuit à la cannelle et au Porto d'anthologie, son chutney de fruits de saison, toasts grillés, concocté par le chef Olivier Renaud et servi à température idoine, et les calamars frits pour lesquels mon fils aura opté, sauce tartare maison, se révéleront généreux à souhait et fort bien interprétés.

Le magret de canard de la ferme de Saint Orens de 280/300 Gr, son crémeux de céleri rave, céleri rôti, chips de poire, que j'aurais choisi s'inscrira dans la droite ligne de son prédécesseur, une cuisson parfaite et un produit d'exception qui n'aura nul besoin de s'encombrer du moindre artifice, idem pour le risotto aux Saint-Jacques et gambas on ne peut plus onctueux et vertueux auquel mon fils aura succombé, la simplicité s'exprimera là en toute sincérité.

La sélection de fromages affinés de Mr Metin que je ne partagerais pas étant allergique aux produits fromagers semblera produire son effet sur mon fils qui, quant à lui, n'aura pas le même embarras que moi côté produits laitiers.

Si vous êtes sensible aux gourmandises conçues maison nul doute qu'ici la vitrine à l'entrée vous « parlera » avec des mots doux ceux qui savent convaincre les plus présomptueux rien que pour le plaisir des yeux.

Le fondant au chocolat, gros nuage de Chantilly, et le Baba sa pipette de Rhum vieux, l'un de mes desserts préférés, le tout indéniablement maison, camperont sur leurs convictions et ne nous laisseront pas même le temps de nous poser la question, ce sera du bon, du très bon même …

Merci chef pour ce bel instant de félicité auquel vous n'êtes pas étranger, mieux encore vous en étiez le maître d'œuvre incontesté.


Tarifs à la carte :

  • Les incontournables de 22 à 24 €

  • entrées de 19 à 26 €

  • pâtes et risottos de 22 à 34 €

  • viandes et poissons de 24 à 36 €

  • fromages de 12 à 15 €

  • desserts de 10 à 12 €.

Le Tilleul Restaurant

Place du Tilleul

06570 - Saint-Paul-de-Vence

Tel : 04 93 32 80 36

Note : 15,5/20

133 vues0 commentaire

Comments


bottom of page