top of page
  • Photo du rédacteurcharles-henri d'Orliac

Plage le Bénitier - 06400 Cannes

Le plaid ne s'imposera pas …


Une plage par temps couvert vous me direz que pour certains ça ne colle pas franchement, à moins bien sûr de tirer la glissière de son KWay jusqu'au cou et de s'y propulser avec le courage qui sied à tout aventurier.

Bien que je n'ai pas cette âme-là je m'y risquerai toutefois persuadé que le temps allait me réserver une belle surprise et ne pas déverser sur moi sa colère et les « cordes » qui vont avec, le plaid ne s'imposera donc pas !

Malgré tout, comme à peu prés tous les clients du jour j'écarterai la terrasse au profit d'une salle avec vue sur la mer et sa multitude de bouquets de roses blanches et autres jasmins répartis de ci delà, et j'en profiterai pour me caler dans l'un de ces fauteuils tressés.

Je ne saurai vous dire si c'est le fait du hasard (auquel, pour tout vous dire, je ne crois pas) mais je serai suivi de prés par nombre de couples et de familles ayant tout comme moi décidé de faire fi de ce temps maussade pour profiter des talents du chef, David Pienkowski.

Le foie gras de canard du Sud Ouest au Porto et au piment d'Espelette, sa compotée d'oignons maison concocté par David, s'inscrira parmi les meilleurs de la catégorie me sensibilisant bien au-delà de mes attentes, un foie gras onctueux et vertueux à la texture irréprochable, un foie à mille années lumière de ces spécimen pour touriste que certains « confrères » de la profession osent leur servir.

Le tartare de saumon à l'asiatique, mangue fraîche hyper bien choisie, se laissera appréhender avec une aisance déconcertante, un produit fort bien enlevé par David qui se révélera toutefois dans la belle simplicité celle qui me va droit au cœur.

Le sans faute sera quasiment atteint !

Côté dessert, un léger bémol viendra pourtant perturber ce tableau idyllique avec une carte conçue par un artisan pâtissier extérieur d'où j'extrairai le soufflé glacé au Grand Marnier un « modèle » que j'aurais déjà croisé sur Juan-les-Pins chez l'un des confrères du Bénitier et qui, au risque de surprendre, se dégustera sans animosité aucune, bien au contraire.

On souhaitera malgré tout qu'un pâtissier vienne à se joindre à cette équipe menée tambour battant par ce tout jeune chef.

Merci David, vous m'avez comblé de votre talent et de votre spontanéité …

Vin au verre : Chablis domaine des Héritières – 2019.

Tarifs à l'ardoise: entrées de 16 à 23 €, poissons de 23 à 32 €, viandes de 23 à 26 €, pâtes 25 €, sushis et sashimi de 10 à 18 €, pizzas de 17 à 25 € et desserts de 9 à 12 €.


Plage le Bénitier

3 -Bd Jean Hibert

06400 - Cannes

Tel : 04 93 39 92 74

Note : 14/20

51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page