top of page
  • Photo du rédacteurcharles-henri d'Orliac

Bistro Gourmand Restaurant - 06300 Nice



Un bel instant de félicité gustative …


C'est une nouvelle équipe qui depuis deux années est la tête de ce bistro (très) gourmand qui aura fait les belles heures des gourmets Niçois, celle d'un tout jeune patron, Tom Wander, qui aura su insuffler une énergie folle à ce lieu tombé quelque part en une regrettable routine culinaire.

Côté déco, on aura fait ici dans le chaleureux si ce n'est le cocooning de tons bleu canard et cognac, fauteuils de velours, tables nappées et luminaires en globes entrelacés, une alliance, que dis-je une véritable alchimie, qui fonctionnera à merveille, c'est aux petits détails que l'on reconnaît les (très) grandes tables.

Le Bistrot Gourmand ne fera pas exception à la règle, le petit beurre demi-sel roulé en papillote sera le signe qu'ici on peaufinera au « millimètre » près ce qui pour certains apparaîtra bien anodin …

Et la chasse aux détails ne s'arrêtera pas là, le pain du « boulanger d'à côté » viendra en rajouter à ma surprise à ce point que je le ferais remarquer à Sylvain, le directeur de salle.

Le pâté en croûte au foie gras, sa compotée d'oignons, œuvre du chef Gaëtan Buisson, un ex du Ciel de Paris à la Tour Maine Montparnasse, n'aura nulle critique à percevoir mais uniquement de chaleureuses félicitations.

Le filet de bœuf, crémeux de châtaignes, châtaignes rôties, échalotes confites au vin blanc, sauce Albufera, s'inscrira dans l'excellence la plus évidente celle d'un produit de fort belle qualité origine Montbéliard.

Côté douceurs, Sylvain n'hésitera pas une seconde et de m'engager vers « sa » spécialité les crêpes Suzette qu'il me faudra, selon lui, absolument expérimenter, recommandation à laquelle je me rangerai.

Ainsi, c'est le guéridon avec réchaud que je verrais avancer et Sylvain de préparer la poêle beurrée, les oranges et le citron qu'il allait presser sur le beurre fondant et frémissant, les crêpes étant délicatement déposées au milieu de cette effervescence beurrée, une sorte de ballet aquatique se fera jour dont l'issue ne fera aucun doute, du « grand art » que sylvain assurera non sans une belle dextérité, un bel instant de félicité gustative, s'il en est …

Tarifs à la carte :

  • Entrées de 12 à 115 €

  • poisons et crustacés de 24 à 35 €

  • les « incontournables » du chef Buisson de 24 à 45 €

  • les viandes de 24 à 88 €

  • fromages 14 €

  • leurs douceurs de 12 à 16 €.


Bistro Gourmand Restaurant

3 - rue Desboutin

06300 - Nice

Tel : 04 92 14 55 55

Note : 15/20


60 vues0 commentaire

Comments


bottom of page